Le barème 2022 de saisie des rémunérations

Actualité sociale

Imprimer cet article

Le barème 2022 de saisie des rémunérations

Les nouvelles limites de saisie des rémunérations des salariés par leurs créanciers sont fixées pour l’année 2022.

Les créanciers d’un salarié peuvent engager une procédure leur permettant de saisir directement entre les mains de l’employeur une partie du salaire versé. Le montant de cette partie saisissable vient d’être réévalué. Ce nouveau barème est applicable à compter du 1er janvier 2022.

Attention :il doit être laissé au salarié saisi une somme au moins égale au montant du RSA pour une personne seule sans correctif pour charges de famille, soit 565,34 € depuis le 1er avril 2021. Un montant qui sera réévalué au 1er avril 2022.

Barème 2022 des fractions de salaires saisissables
Tranche annuelle de rémunération (sans personne à charge) (1)Tranche mensuelle de rémunération* (sans personne à charge) (1)Quotité saisissableFraction mensuelle saisissable cumulée*
Jusqu’à 3 940 €Jusqu’à 328,33 €1/2016,42 €
Supérieure à 3 940 € et inférieure ou égale à 7 690 €Supérieure à 328,33 € et inférieure ou égale à 640,83 €1/1047,67 €
Supérieure à 7 690 € et inférieure ou égale à 11 460 €Supérieure à 640,83 € et inférieure ou égale à 955 €1/5110,50 €
Supérieure à 11 460 € et inférieure ou égale à 15 200 €Supérieure à 955 € et inférieure ou égale à 1 266,67 €1/4188,42 €
Supérieure à 15 200 € et inférieure ou égale à 18 950 €Supérieure à 1 266,67 € et inférieure ou égale à 1 579,17 €1/3292,59 €
Supérieure à 18 950 € et inférieure ou égale à 22 770 €Supérieure à 1 579,17 € et inférieure ou égale à 1 897,50 €2/3504,81 €
Au-delà de 22 770 €Au-delà de 1 897,50 €en totalité504,81 € + totalité au-delà de 1 897,50 €
* Calculée par nos soins.
(1) Chaque tranche annuelle de ce barème est majorée de 1 520 € par personne à la charge du débiteur (enfants à charge, conjoint ou concubin et ascendants dont les ressources personnelles sont inférieures au montant du RSA), et chaque tranche mensuelle de 126,67 €.
Article du 04/01/2022 - © Copyright Les Echos Publishing - 2021